Locataires : éviter le surendettement grâce au rachat de crédit

Tout foyer se doit de prévoir différentes charges à amputer quotidiennement ou mensuellement sur ses revenus. Cependant, suite à des événements inattendus comme une perte d’emploi ou une invalidité soudaine, il est possible de faire face à des difficultés financières et notamment devenir locataire en surendettement. Il existe néanmoins des solutions à envisager.

Comment fonctionne le rachat de crédits pour locataires ?

Le principal objectif du rachat de crédit est de permettre à un particulier ou un professionnel de réunir ses dettes. C’est un dispositif accessible aussi bien aux ménages qui sont locataires, mais également propriétaires. En effet, tout le monde peut prétendre à ce produit financier même sans posséder de biens immobiliers (maison ou appartement) même si ces derniers sont souvent utilisés comme garanties au moment de faire sa demande d’emprunt. Ainsi, ne plus pouvoir rembourser ses créances peut donc arriver à n’importe qui. Le rachat ou le regroupement est aussi possible pour des crédits à la consommation et autres prêts renouvelables. Il se base sur un système d’unification des engagements souscrits auprès de plusieurs banques par une seule personne. Cela devrait permettre un ajustement des mensualités. Les remboursements se feront, au final, au niveau d’un unique établissement. De même, le taux d’intérêt est aussi unifié.

Par ailleurs, il est également possible dans le cadre d’un rachat de crédit locataire en surendettement de solder ses loyers impayés. Ces derniers sont, en effet, considérés comme étant des charges fixes à inclure dans les créances du débiteur. L’établissement spécialisé qui propose le regroupement offrira alors, par la même occasion, les moyens pour s’acquitter des redevances auprès de son propriétaire. C’est un moyen plus que pertinent pour épurer ses finances et retrouver une situation plus stable. En effet, le portefeuille des ménages concernés pourra mieux respirer, car les mensualités sont parfois réduites jusqu’à -60%. Une solution permettant de baisser son taux d’endettement et pouvoir souscrire à d’autres crédits.

Comment bénéficier du système de rachat ?

Pour pouvoir rééchelonner des crédits et des dettes diverses, il est nécessaire d’avoir un profil éligible. Ainsi, les banques sont plus enclines à valider les dossiers des demandeurs qui ont un emploi à plein temps, leur garantissant des revenus réguliers sur le long terme. Un CDI (contrat à durée indéterminée) serait un atout considérable. Par ailleurs, tout actif générant des dividendes et les aides et les diverses allocations sont aussi à prendre en compte pour augmenter ses chances. Cela permettra à l’institution approchée d’évaluer la capacité financière totale du foyer.

Plusieurs types de pièces justificatives sont aussi exigés. Il faudra notamment fournir les relevés bancaires des trois derniers mois du demandeur pour s’assurer qu’il peut consentir à des efforts de limitation des dépenses. Avoir fait face à des découverts ou à des incidents de paiement trop souvent seront presque éliminatoires. Autant alors, serrer la ceinture pendant quelque temps afin d’accéder au rachat de crédit et de prévenir les situations de surendettement. Si toutes les bonnes conditions sont remplies, les débiteurs pourront ainsi être plus tranquilles. Pour compléter les démarches, il est possible de se faire accompagner par un professionnel.

Related Post