Combien perçoit un notaire sur le marchand de biens ?

Plutôt que de passer par une agence pour la vente d’un bien immobilier, il est possible aujourd’hui de passer par un marchand de biens. Ce dernier s’occupe non seulement de la revente d’un bien, mais aussi de son achat. Cependant, quel est le montant que doit payer un marchand de biens à un notaire ? Cet article vous aide à évaluer ces frais.

La taxe sur valeur ajoutée pour les opérations du marchand de biens

Par principe, l’achat et la revente d’un bien immobilier sont soumis au régime de la TVA. Alors, par son statut de marchand de biens, une société achète pour elle les immobiliers que vous proposez. Ensuite, en moins de 5 ans, elle procède à la revente immobilière en sa possession à une autre société ou à un particulier. Ainsi, c’est à elle de payer la TVA dans ce cas, de même que les droits de mutation. Aussi, si le délai de revente est passé, le marchand de biens perdra de nombreux avantages et devra payer en plus des pénalités. Le bénéfice que fait le marchand de bien sûr les différentes opérations n’est pas connu d’avance. En effet, ce dernier est fonction du statut des résultats du marchand.

En quoi consiste la réduction des frais de notaire ?

Grâce à l’implication du notaire marchand de biens dans votre dossier de revente immobilière, les opérations sont bien plus sécurisées. C’est un régime de transaction à adopter. L’activité de ce dernier rend l’achat et la revente des immobiliers plus transparents. Aussi, le prix à lui attribuer peut paraître salé, mais il peut être réduit. En effet, le marchand de biens doit s’acquitter des frais de notaire à chaque nouveau dossier. Dans le cas où le marchand de biens est en activité avec une société professionnelle, il peut bénéficier d’une réduction. Cette réduction consiste à impliquer les frais de l’agence sur le montant de vente. Par ailleurs, le marchand de biens peut procéder à une négociation pour la réduction des honoraires du notaire. La dernière possibilité de réduction des honoraires notariaux consiste à déduire ces frais du budget financier.

Comment calculer les frais du notaire ?

Les frais du notaire dépendent en majorité du bénéfice que réalise le marchand de biens sur les opérations effectuées. En effet, ses frais comprennent non seulement les honoraires notariaux, les prix pour la marge des formalités, mais aussi ceux des diverses taxes à verser. Ainsi, comme frais de notaire, vous pouvez payer parfois plus d’une centaine de mille euros. Si le bien immobilier acheté ne demeure pas en votre possession sur plus de 5 ans, le droit de mutation à payer peut passer d’une marge de 5% à 0,700 %. Ce qui constitue déjà une énorme réduction d’euros.

Faites vous aider par un simulateur en ligne

Calculer les frais du notaire peut se révéler rapidement être un vrai casse-tête. Sachez qu’en ligne, il existe un simulateur pouvant vous y aider plus facilement. Vous devez au préalable fournir quelques informations pour aider le calcul. Ainsi, vous devez pouvoir dire si le bien immobilier à vendre est encore neuf ou plutôt ancien. Votre choix peut également se porter sur un terrain à construire comme bien immobilier. Le montant que doit vous coûter cette transaction sera aussi renseigné. Une fois ces opérations faites, les frais du notaire vous apparaîtront. Bien évidemment, comme pour tout achat et vente, plus le montant est important, plus les frais du notaire seront élevés.

Related Post